Chanson actuelle

Titre

Artiste


Journée mondiale de la prévention du suicide : 200 lanternes lumineuses sont déposées sur l’eau à Kedgwick

Écrit par le 9 septembre 2022

Le jeudi 8 septembre, plus de 100 personnes ont placé près de 200 lanternes sur les lacs de la Halte routière de Kedgwick, afin de souligner à l’avance la 20e journée de la prévention du suicide.

Lanternes lumineuse flottant sur l'eau en pleine nuit.

Les lanternes lumineuses devraient apparaître sur le lac jusqu’au 11 septembre 2022. Photo: Maxime Gauthier.

Cet évènement rend hommage aux gens qui sont décédés par suicide, mais agit aussi en guise de prévention.

«Il n’y a aucune raison de choisir le suicide et si nous faisons tous notre part, nous pouvons prévenir les décès et leurs impacts dévastateurs.»

– Céline Fortin, Coordonnatrice de prévention du suicide.

À chaque année dans le monde, 160 millions de personnes affirment penser au suicide et 800 000 d’entre elles passent à l’action. Une décision ayant des répercussions dévastatrices pour les familles et les proches. Le programme Le Maillon du Restigouche-Ouest est là pour venir en aide aux personnes de la communauté, particulièrement celles qui sont affectées par des idées suicidaires.

Reportage de Maxime Gauthier:

Vous aimez cette nouvelle? Encouragez votre radio et faites un don.
Plusieurs personnes en ligne tenant une lanterne lumineuse chacune, devant la tour des Pionniers à Kedgwick, alors que la noirceur tombe tranquillement.

La journée mondiale de la prévention du suicide est le 10 septembre de chaque année. Photo: Maxime Gauthier.

Lac et arbuste en plein soirée avec une ciel nuageux et avec un éclairage qui reflète sur le lac.

C’est ce sur lac, situé à la Halte routière de Kedgwick, que les lanternes ont été déposés. Photo: Maxime Gauthier.

Sept personnes devant une affiche jaune indiquant le programme Le Maillon, en tenant chacune une lanterne lumineuse en début de soirée.

Tous les membres du comité du programme Le Maillon. De gauche à droite et debout: Gilles boucher, Céline fortin, Andrée Arpin, Danielle Desjardins et Jean-paul Soucy. En bas: Manon bujold et Nadine Thétrault. Photo: Maxime Gauthier

Affiche avec les écritures et le logo du programme Le Maillon. Il y a deux arbres à gauche et la noirceur tombe.

Le programme Le Maillon a été fondé en 1999, dans la région de Grand-Sault. Photo: Maxime Gauthier.

Des personnes sont en ligne en tenant chacune une lanterne lumineuse dans leurs mains. en attente avant le début d'une marche de groupe alors que la nuit tombe.

Quelques minutes avant le départ pour la marche autour des lacs. Photo: Maxime Gauthier.